Lumière du monde

J’aime la couleur parce qu’elle n’existe pas sans lumière et la lumière est source de vie.

Jean Marc rives

Dans nos maisons quand nous construisons, nous mettons tous des lumières avant de venir y vivre ; il n’existe aucune famille qui a quitté une maison pour une autre sans pour autant se rassurer que la nouvelle maison porte suffisamment des lumières pour éclairer leur nouvelle habitation. Il n’existe aucun domaine où l’on ne fait pas recours à la lumière ; si ce n’est pas à la lumière du jour qui est pour nous une lumière naturelle alors on fait recours à la lumière artificielle.

Aucune personne n’aimerait être dans ce sens ténèbres mais plutôt lumière et devenant ainsi celui qui sait attirer et éclairer les hommes. Nous avons souvent tendance à vouloir tout donner pour être celui qui conduit ou attire l’attention des autres et que les autres veulent avoir pour exemple, mais la question n’est pas celle de vouloir conduire les autres mais la bonne est : Avez-vous assez de lumière pour éclairer ceux qui sont derrière vous ou encore éclairer ce monde ?

Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Genèse 1:28

Le monde est pour nous un champs d’activités et de domination mais il représente également un tout où nous sommes rassemblés, un milieu où l’on se confronte, chacun avec son individualité : talents, habilités, compétences se heurtent. Quand on fait allusion au monde, on fait référence au tout que forme l’humanité et pour l’illuminer, nous avons besoin que chacun s’y mette. Être de ceux qui se posent mille questions pour faire luire la lumière dans ce monde qui est un patrimoine commun.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; et on n’allume pas une lampe pour la mettre
sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison

Matthieu 5:14-15

Une notion importante de la Bible nous est rappelée ici, c’est celle d’être la lumière dans ce monde et de vivre de sorte que ce que nous sommes (lumière) éclaire intégralement ce monde. et cette lumière ne dépend pas d’un lieu ou d’une saison pour luire; nous avons donc le devoir de luire partout où nous nous trouvons. Parce que l’on peut bien être une lumière et ne malheureusement pas éclairer comme le fait d’être un arbre sans pour autant porter du fruit. Des questions entre autre: qui suis-je ? Ai-je de la lumière (suis-je influent-e par une vie pratique) ? Comment avoir ou maintenir une qualité de vie empreinte du caractère de mon créateur ? Ces questions nous permettent d’avoir une meilleure appréhension de nous-mêmes ainsi que de l’influence que nous sommes censé apporter au milieu de nous.

La question la plus capitale de l’existence humaine est celle de savoir ce que nous sommes. La quête du pourquoi de l’existence de l’homme sur terre débute par cette question existentielle. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrions définir l’influence que nous sommes censé avoir dans le monde.

Ceci renvoie au récit de Samuel (1 Sam 3): un très jeune, servant au temple selon qu’il lui été demandé de faire sans pour autant avoir un impact significatif. L’influence de Samuel n’est venu qu’après avoir su ce pourquoi Dieu le voulait et non pas avec son service au temple. Pour dire que ce n’est pas forcément ce qu’on fait qui nous donne de l’influence, mais plutôt de ce que Dieu veut que l’on fasse. Notre influence dans ce monde réside dans l’exercice de ce Dieu nous demande de faire et non pas dans ce qu’on fait pour les hommes.

En effet, il y a de ceux qui sans effort mais par la grâce de Dieu arrivent à savoir clairement qui ils sont, par appel de Dieu dès le début de leurs marche tandis que d’autres, c’est au prix des efforts avec le concours du Saint Esprit.

S’il y a un précieux conseil qui puisse être formulé à ce stade, ce serait “DECOUVRE-TOI” ; vous ne pourrez influencer, impacter et être une lumière pour votre environnement que si vous arrivez à vous découvrir vous-même, ce que vous êtes et ce que vous avez à offrir au monde. La question sur la découverte de soi vaut son pesant d’or car c’est uniquement au travers de son identité réel en Christ que l’on influence. Cette identité à deux piliers, à savoir le travail et la discipline. Ces deux piliers sont le fondement du rayonnement dans son appel. La meilleure manière de faire cette découverte et de garantir la réussite dans son exercice serait toujours de vous associer avec le Saint Esprit par la prière car ce que nous recevons de Dieu, nous le maintenons qu’en Dieu, dans notre relation avec Lui. Notre lumière, notre influence vient de Dieu et la meilleure manière de la maintenir au-delà de la discipline et du travail n’est qu’en Dieu et de faire du Saint Esprit un conseiller par excellence.

Il est important d’épinglé ceci : Dieu est celui qui fait en sorte qu’on illumine le monde et influence dans tout le domaine de notre appel. Ne négligez pas la place de Dieu dans votre vie, ne lui donnez pas la première place mais donnez lui toute la place. Parce que s’il n’a que la première place, il peut y avoir conflit avec celui qui occupe la deuxième place.

Ce que Dieu dépose en vous comme talent, c’est pour les autres ; alors donnez le meilleur de vous afin d’être cette lumière qui éclaire votre environnement. Apportez la lumière dans le monde professionnel, dans votre université, dans votre école, dans votre famille, dans votre entourage etc… Soyons porteur de lumière et c’est ainsi que nous accomplirons le plan parfait de Dieu pour nous et pour notre entourage. À la question de savoir comment faire briller le monde, sachez que c’est lorsque votre lumière rencontre ma lumière et la mienne celle de l’autre que nous ferons briller le
monde. Que nul ne pense que sa lumière ne compte pas ou de penser que celle de l’autre est moindre. Il est de notre devoir de nous battre chaque jour pour être porteur de lumière.

Vous avez le droit d’oublier tout ce qui est écrit mais n’oubliez pas que la lumière dont le monde a besoin dépend de vous, de la manifestation de votre identité réelle en Christ; que vous avez la responsabilité de luire par une vie pratique, riche en oeuvre bonne, empreinte du caractère de Dieu qui vous a enrôlé et aussi que la discipline et le travail assoscié à DIEU vous permettra de briller délicatement.

Divine MUDIMBI 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *