Enfants de lumière

Selon différents angles de vue, la lumière est scientifiquement définie comme étant un rayonnement électromagnétique, mais nous irons sur la définition la plus simple qui est : ce par quoi les choses sont éclairées. Très souvent lorsque nous sommes confrontés à la question du « qui es-tu ? Que fais-tu? Où te vois-tu dans dix ans ? Comment penses-tu ta vie? »; beaucoup d’entre nous semble perdus et complètement entremêlés dans leur pensée. Par ces lignes, nous allons ensemble parcourir la complexité et la profondeur de ce questionnement : “QUI ES-TU

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Jean 1:12-13

Pour devenir enfant de lumière, pour manifester la lumière qui réside en nous, il est primordial de recevoir la parole faite chair qui est Jésus Christ. Celui qui est appelé enfant de lumière n’est autre que celui qui a accepté de recevoir Jésus Christ comme Seigneur et Sauveur.

Le monde aujourd’hui essaye de nous persuader que notre identité est cachée dans ce que nous possédons, dans ce que nous pouvons acquérir par nos forces, dans le matériel. Mais la Bible martèle sur le fait qu’être un enfant de Dieu ne dépend pas de qui nous sommes (non par le sang), d’où nous nous trouvons, de ce que nous avons fait (ni par la volonté de la chair, encore moins des jugements des hommes et de la société dans laquelle nous vivons (ni de la volonté des hommes) mais plutôt de Dieu. Ce qui nous fait comprendre que notre identité est intérieurement liée au fait d’avoir donné sa vie à Christ.

Ce que nous sommes est attaché à ce que Christ dit de nous et ce qu’il dit de nous se trouve dans cette phrase : « VOUS ÊTES LA LUMIÈRE DU MONDE ». À cette question fondamentale voire existentielle s’ajoute une chaîne de questionnement tout aussi pertinent telle que : « Que faites-vous ? Comment le faites-vous ? Et surtout pourquoi le faites-vous ? ».

Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre.

Jean 4:34

Notre mission, notre but et notre activité sont liés à l’essence même de ce que nous sommes. Christ compare sa mission, son activité voire son appel à de la nourriture. Nous pouvons déceler à quel point son appel était d’ordre nécessaire à sa vie. Car la nourriture est ce qui permet au corps de se construire, de s’alimenter, de renouveler des forces. Elle est une nécessité pour le corps. Est-ce que nous voyons ce beau mais à la fois si poignant parallélisme que Jésus fait entre son devoir et sa vie au travers de la nourriture. En d’autres termes il nous montre à quel point notre devoir est dépendant de notre identité.

Et ce devoir, cette activité peut être lié à l’exercice de ce que nous
sommes. L’un de moyens efficace à la découverte de soi et de sa raison d’être est de recourir à Dieu au travers de sa parole. (Josué 1:8; Ps 119:105, 130; etc.)

Seule sa parole est une réelle source de lumière, celle-ci nous sort des ténèbres et nous transforme en la même image que Christ. Seule sa parole détient la puissance de la révélation de ce que nous sommes et aussi de ce que nous sommes appelés à être dans ce monde. C’est en entrant en contact avec la parole de Dieu, que le voile qui obscurcissait nos yeux sur ce que nous sommes réellement, notre but sur terre, tombe afin de nous laisser contempler le dessein merveilleux que notre père a pour nous (Jérémie 29:11). Et ce n’est qu’au travers de la parole de Dieu que nous comprenons l’urgence et l’importance de discerner la profondeur de notre nouvelle identité mais aussi du manuel d’emploi.

Et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

Matthieu 5:15

Ne nous plaçons pas dans la vallée alors que Dieu nous attend à Sion. Ne nous cachons pas sous la table alors que le monde ne soupire qu’après notre révélation. Mais au contraire, armons-nous du Saint-Esprit duquel découle sagesse et discernement mais aussi connaissance et force.

En fin de compte le but poursuivi est de rendre gloire à notre père. Parce que le but de notre marche se trouve dans la nature de Christ qui vit en nous afin de lui rendre toute gloire et de ramener des vies à lui. Car notre identité n’est pas quelque chose que nous pouvons contrôler mais qui ne se manifeste que par la vie de Jésus-Christ en nous et pour sa gloire à lui seul. Alors, ne nous sous-estimons plus mais au contraire sortons revêtir notre relle identité afin de le révéler au monde comme jamais au monde. Cette identité d’enfant de Dieu, de savoir que comme Il est, tel nous sommes dans ce monde.

Sephora Muzeze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *